Presse et littérature

Article :

 

 

" L'art-thérapie par la voie picturale ou graphique fut la première, c'est elle dont nous parlons ici. Comme toute autre, l'art-thérapie est une pratique de soins. Elle est la prise en charge par le travail plastique d'un sujet souffrant. Il s'agit de mobiliser en lui les ressources disponibles de sa créativité, mieux encore de libérer les capacités expressives qu'il ignore posséder. L'objectif est de favoriser chez le patient à travers la série de ses images la manifestation de ses vécus pathologiques et du monde imaginaire qui le possède. 

Toujours tombe sur l'image clinique une ombre portée, celle du sujet souffrant. Ainsi, motivée ou distante, déshabitée ou investie, consistante ou improbable, elle offre au regard une figure questionnante, car alors semble en émaner le possible d'un sens qu'elle mime ou bien atteste. Evidence toujours problématique que l'enquête peut-être dépliera. 

L'investissement du patient s'emploie à la mise à distance de ce qui l'assiège et à son éventuelle maîtrise. Il contribue ainsi à la reconstruction de son unité perdue. 

L'art-thérapie est un acte de vérité. La spontanéité sans consigne de l'expression plastique permet au patient la projection authentique de son être global. Car son image se tient au carrefour de trois composantes : une constitution psychique, celle du sujet - un destin, celui de la personne - une structure formelle, celle du style. 

L'art-thérapie est aussi un acte de création. Images fissurées par quoi filtrent d'autres mondes insus, des remous inédits, de neuves étincelles. Venues de la blessure mentale et la dépassant, ce sont ces formes qui nous ouvrent aux pénombres d'un fond originaire dont l'art moderne eut toujours la hantise.
"

 


Bernard Capelier †  
Agrégé d'Arts Plastiques 
Ancien art-thérapeute au Centre d'Etude de l'Expression 
(CMME - Centre Hospitalier Sainte Anne)

https://www.sfpe-art-therapie.fr/%E2%80%8BArts-plastiques_a69.html

L'UTOPIE INDISPENSABLE
Style et Psychopathologie de l'Expression
Bernard Capelier



Ce travail ne parle que d'art plastique et plus précisément de peinture. Rien n'existe qui ne soit de quelque manière : exigence indépassable. Le mode est la façon dont quoi que ce soit se détermine.



1997 • 15 pages

abcd-une-collection-dart-brut.jpg

Folies de la beauté. abcd, une collection d’art brut, cat. exp. [Isle-sur-la-Sorgue, musée Campredon abcd, 8 juillet – 22 octobre 2000], Paris, abcd et Actes Sud, 2000. Textes de Bernard CAPELIER, Bruno DECHARME, Christian DELACAMPAGNE, Claudia Dichter, Régis GAYRAUD, Jean-Louis LANOUX, Estelle LEMAITRE, Gérard MACE, Barbara SAFAROVA et Béatrice STEINER

Cet ouvrage collectif, divisé en trois parties, expose la richesse et la complexité de l’art brut. La première partie présente les oeuvres de quatre-vingt auteurs, la deuxième est consacrée aux biographies. La troisième partie est une sorte de journal, une réflexion en forme d’abécédaire, menée avec les participations croisées d’historiens de l’art, écrivains, philosophes, psychiatres, psychanalystes, qui apporte un éclairage original sur les multiples facettes du sujet.

378 pages

EPUISE

Cinquante ans d'expression en milieu psychiatrique. Catalogue d'Exposition pour le Congrès International du Jubilé : « De la Clinique à la Recherche : Penser la psychiatrie ». Paris, Palais des Congrès, 26 – 30 Juin 2000.

COLLECTIF, Dr Claude WIART, Béatrice CHEMAMA-STEINER, Bernard CAPELIER, Jindrich HASPICA, Dominique de MISCAULT, Laurent QUENEHEN, Eglantine CADENA, Catherine FILHON